Un joyau de l’Arctique qui a vu défiler bien des cultures

Un voyage au Yukon ne serait pas complet sans une visite au parc territorial de l’île Herschel sur la côte arctique – un endroit d’une grande richesse sur les plans géologique et culturel.

Baignant dans la mer de Beaufort, Qikiqtaruk comme l’appellent les Inuvialuit (« île » ) est pour les mordus d’histoire un véritable musée à ciel ouvert, où se côtoient des vestiges de la préhistoire et de l’époque lointaine où les Inuit et Inuvialuit venaient chasser le long de ses côtes battues par les vents. Au tournant du 20e siècle, ce fut au tour des baleiniers américains de venir mouiller dans ses eaux, suivis de près par les commerçants et missionnaires qui se sont empressés d’y ériger comptoirs de traite et missions et enfin par la Police à cheval du Nord-Ouest dont plusieurs des célèbres patrouilles en traîneau à chiens prirent leur départ de l’île Herschel.

La vie continue de battre à Herschel. L’île est réputée pour la profusion de fleurs sauvages et d’oiseaux migrateurs exotiques et la riche faune terrestre et marine qu’on peut y observer durant l’été. Il n’est pas rare d’apercevoir des caribous, bœufs musqués et grizzlis vaquant à leurs occupations sous le soleil de minuit aux côtés des renards arctiques et oiseaux de proie qui y vivent à l’année. Ses rives sont jonchées de bois flotté poussé par les glaces à la dérive qui viennent lécher ses côtes au milieu de l’été et contribuent à leur érosion.

Faites l’expérience de l’île Herschel

Une journée passée à l’île Herschel est garante de nombreux plaisirs : randonnée, photographie, observation d’oiseaux près de l’anse Pauline et quantité d’occasions de se familiariser avec ce joyau de la culture inuvialuit. Si les conditions climatiques s’y prêtent, on peut facilement s’y rendre en avion nolisé pour une excursion d’une journée à partir d’Inuvik.

Si vous avez le temps d’y passer la nuit, vous pourriez vous aventurer plus loin de la côte et avoir ainsi la chance d’observer d’autres espèces d’oiseaux, d’animaux et de plantes, ainsi que diverses formations géologiques intéressantes. Les aménagements pour le tourisme se limitent à des abris-tentes, des latrines et des réserves d’eau potable. Les conservateurs de parc sont là pour accueillir les visiteurs durant l’été et sur demande peuvent faire faire une visite guidée des bâtiments historiques à l’anse Pauline.

Pour plus d’information sur l’île Herschel, consultez la page qu’on y consacre sur le site d’Environnement Yukon (en anglais seulement) ou l’un ou l’autre des sites suivants : http://www.virtualmuseum.ca/Exhibitions/Herschel/French/menu.html, http://www.tc.gov.yk.ca/922.html et http://www.tc.gov.yk.ca/publications/publications_fr_qikiqtaruk.pdf

Check Out The Amazing Race Canada in Yukon - Click here