Ces deux rivières, aussi célèbre l’une que l’autre, convergent à un certain point, mais chacune est reconnue pour ses caractéristiques et le type d’expériences bien particulières qu’on peut y vivre. À elles deux, elles forment une voie fluviale qui offre aux pagayeurs les plus beaux points de vue sur la faune nordique, les glaciers, les écosystèmes d’une richesse exceptionnelle et les montagnes imposantes qu’abrite cette région qui fait partie intégrante de l’aire protégée internationale la plus vaste du monde et a été désignée par l’UNESCO site du patrimoine mondial.

Et comme si cela ne suffisait pas, les deux rivières ont aussi été désignées rivières du patrimoine canadien, une distinction réservée à un ensemble de rivières triées sur le volet pour leurs qualités hors du commun. La région avoisinante contient certains des glaciers les plus actifs au monde ainsi que d’importantes populations de grizzlis, de pygargues à tête blanche, d’orignaux, de loups et quantité d’autres animaux.

L’Alsek prend sa source dans le parc national Kluane et coule entre les plus hautes montagnes du Canada. Elle serpente au pied d’énormes glaciers – parmi les plus imposants au monde – qui versent dans ses eaux argileuses des icebergs presque aussi énormes. Une descente de l’Alsek en radeau pneumatique est un voyage au pays de la roche et de la glace et même les plus endurcis sont rendus plus humbles après s’être mesurés aux rapides tumultueux de ce parcours d’une beauté sauvage inégalée aux confins du continent.

À sa source, la Tatshenshini longe la route de Haines qui fait partie du circuit panoramique de la Boucle de l’or. Des rapides exaltants, des canyons et des possibilités sans pareil d’observer la faune qu’abritent les montagnes majestueuses de la chaîne Côtière font de la « Tat », comme on l’appelle, un cours d’eau aussi spectaculaire que sa consoeur. Elle est en outre une importante frayère à saumon, d’où la place de choix qu’elle occupe pour les Premières nations de Champagne et de Aishihik qui avaient coutume de récolter le saumon à divers endroits le long de la rivière et au village de Klukshu. Des excursions de rafting sont offertes sur les deux rivières par des voyagistes du Yukon.