Au printemps, des millions d’oiseaux migrateurs d’Amérique du Nord font route vers le Nord pour y trouver un habitat où trouver de la nourriture, faire leur nid et élever leurs petits et presque tous viennent au moins faire escale au Yukon. Trois des principaux couloirs de migration qui traversent le continent convergent au Yukon.

Pour les ornithologues, le goulet migratoire que constitue le Yukon offre des occasions uniques d’observer la faune ailée, aussi bien la sauvagine rassemblée dans la toundra arctique que les oiseaux chanteurs venus égayer les forêts touffues du sud-est du Yukon. Au printemps et à l’automne, le ciel du Yukon retentit des cris des cygnes trompettes, des grues du Canada, des oies sauvages, des canards et d’autres oiseaux migrateurs. Il y a autant d’oiseaux en été, mais on les entend moins, car ils sont occupés à construire leur nid et à élever leurs petits. Le club des ornithologues du Yukon tient une liste à jour des espèces observées au Yukon et on peut se procurer à la plupart des centres d’information touristique des listes des oiseaux fréquentant la région.

Durant vos déplacements, essayez d’apercevoir certains de nos oiseaux résidents, comme le lagopède des saules, le grand corbeau et le faucon gerfaut, et gardez l’œil ouvert au cas où certains de nos visiteurs, comme le labbe à longue queue, le plongeon catmarin, le pygargue à tête blanche, le garrot et la sterne arctique, seraient dans les parages. Planifiez votre visite de façon à pouvoir assister à un des nombreux festivals célébrant la faune du Yukon et particulièrement la faune ailée.

Check Out The Amazing Race Canada in Yukon - Click here